);

[Avis PC] The Red Solstice de la survie en mode tactique

The Red Solstice, premier essai de Ironward d’une petite équipe de sept développeurs basé à Zagreb. Le studio croate s’est fendu d’un survival coop qui peine tant bien que mal à se faire une place au soleil.

red_solstice_screen003_ageek

Projet démarré à partir de 50 000 $ sur Kickstarter, ce jeu qui a donc vocation à se jouer en multijoueur ne manque pourtant pas de grand-chose pour plaire, bien qu’il propose un certain challenge, sa progression dans les niveaux de difficulté est croissante ce qui vous laisse toutes vos chances sans pour autant vos faciliter la tâche. Même si au départ vous appréhenderez d’affronter des hordes de monstres barrant votre chemin, dans les premiers niveaux tous les outils nécessaires à votre survie et toutes les astuces seront mises à votre dispositions pour que vous vous en réchappiez.

red_solstice_screen001_ageek

Ah oui, les monstres, parlons-en… Parce que c’est bien le problème justement.Ces mutants, non contents d’avoir éradiqué toute vie sur terre il y a un siècle, les voilà qui s’incrustent sur Mars, et pour rajouter du piment : en pleine tempête… Et si vous marines surentraîné et allaité aux anabolisants ne les arrêtez pas c’est toute la colonie qui est perdue et le dernier bastion de l’humanité qui tombera. Ouais ça fait très blockbuster américain de l’été, mais dans ce cas précis ça a le mérite de vous mettre dans l’ambiance.

red_solstice_screen004_ageek red_solstice_screen005_ageek

Et quelle ambiance, plus vous avancerez, plus vous vous rendrez compte qu’il ne vaut mieux pas s’attarder et passer prestement tous les nids au napalm ! Le temps vous est compté ! Non pas par un timer vicieux mais par une résistance farouche qui s’opposera peu à peu à vous chemin faisant.

Les objectifs sont variés et dynamiques et vous demanderont le plus souvent de vous organiser, voire de remettre en question votre tactique pour les mener à bien. Pour cela la panoplie des équipements est large, allant du fusil gauss standard au lance-roquettes en passant par le fusil plasma lourd et le bon vieux lance-flamme, tout dépendra si votre armure/exosquelette pourra le supporter. Car oui qui dit coopération dit synergie de groupe et dit rôles complémentaires comme les huit classes (ou plutôt armures) proposés comme démolisseur, le soutien, le médecin ou l’éclaireur.

red_solstice_screen002_ageek

S’ajoute à cela les grenades, explosifs, tourelles, scanners, fortifications etc pour vous permettre de mettre en place des stratégies variées avec votre escouade.

Et c’est là qu’on arrive au principal point noir du jeu : monter une équipe n’est pas toujours simple car le soft pèche par une absence de joueurs latente, il faudra bien souvent que vous attendiez un moment pour pouvoir faire un groupe quand bien même celui-ci veuille bien coopérer.

red_solstice_screen006_ageek

Nous ne pouvons donc que vous conseiller de réunir vos plus fidèles compagnons si vous voulez venir à bout de l’engeance qui vous menace ainsi vous pourrez profiter d’une expérience multijoueur satisfaisante.

[box type= »info » ]L’avis à était réalisé pendant l’early access, maintenant le jeu comporte plusieurs amélioration et surtout beaucoup plus de monde trouvable en mode multijoueurs.[/box]

Jihnkoda

Rédacteur en Chef / Webmaster du site Amicalement-Geek.fr et du blog jihnkoda.fr

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de