dimanche 28 mai , 2017
Accueil / Site / Event / [Compte Rendu] HeroFestival III – Le Retour du Roi !
event-herofestival-3-ageek

[Compte Rendu] HeroFestival III – Le Retour du Roi !

Ce week end tant attendu est arrivé: on est le 12 novembre, il est 8H30 et devant l’entrée du Hall 1 du Parc Chanot. Le public non Adamantium ne rentre que dans 1H30 et il y a déjà une file immense. Cette année l’organisation attend 40 000 personnes pour cette troisième édition du HeroFestival où nous sommes présents tous les ans. C’est avec Morrith (rencontré l’an dernier) qui sera à la photo que nous nous dirigeons vers l’entrée .
L’organisation spatiale du festival est identique aux années précédentes à une différence près: la surface attribuée à chacune des 4 zones est bien plus grande; le Hero occupe désormais deux bâtiments complets du Parc et un espace extérieur bien plus imposant que ce qui avait été fait jusqu’à présent .
D’ailleurs on va commencer par cet espace extérieur et on va poser une base: quand vous verrez un nom d’association ou de personnalité et que vous n’avez pas d’info sur ladite asso ou personne c’est que c’est déjà traité dans un des articles couvrant la première ou deuxième édition dont je vous mettrais les liens à la fin de cet article. Voilà c’est posé et maintenant on peut se promener dehors dans la fraîcheur matinale de Marseille et se diriger vers des véhicules qui attirent notre regard. De loin on ne peut que reconnaître Kit ( K2000 ) , la coccinelle et la dodge de Starky et Hutch. On s’approche et la miracle …. Kit s’allume et balaie devant elle de sa lumière rouge. On revit ces épisodes que l’on regardait quand on était gamin et on commence à partir dans ces rêves si particuliers ou le HeroFestival nous emmène à chaque fois.

Nous avons ensuite profité du calme du démarrage des entrées pour rencontrer ces personnes qui viennent elles aussi au héros festival depuis un ou deux ans et nous ne leur avons posé qu’une question : quels sont vos projets du moment ? ( hé oui les autres questions vous pouvez les retrouver dans les précédents articles)

Andrew LAWDEN : Star wars

Vient de finir une série anglaise Tennison  prequel de Prime suspect dans laquelle il incarne un gardien de prison. Très actif a la Jedi Fight Academy, continue de faire des conventions et sera présent au prochain HeroFestival.

dsc_0123

 

Mr Garcin : tableau en images découpées et collées

Sera présent à Paris début mai pour l’expo Arludik, sort un livre sur ces 100 premiers collages.

dsc_0120

 

Marcus : jamais venu avant mais le présenter alors qu’il doit y avoir une centaine de sites qui le font déjà serait inutile

Quelle est ton actualité ?
Honorer mes projet en cours :
Intrepide Tome 2 ( BD ) chez Ankama édition en partenariat avec Rémi Guerin ( City Hall ) pour le scénario , Guillaume Lapeyre au dessin et à l’ancrage. Les Marcus Box avec le Journal du geek pour exemple celle de la rentrée qui contenait des fausses excuses d’absences et autres petits gadgets comiques.
Répondre aux invitations pour les conférences à venir

Quel est ton avis sur l’évolution de la presse vidéoludique ?

A mes débuts la presse c’était des magazines , il y avait une lenteur entre le sujet traité et la parution de l’article: souvent un mois avec des nouvelles inédites. Maintenant l’info est disponible de façon quasi immédiate et de façon simultanée grâce à internet , ce n’est plus l’info qui fait un bon article mais la manière dont le journaliste va traiter cette info. C’est l’angle d’attaque des journalistes de JV le mag qui me plait ou ceux de canard PC. Concernant la vidéo, internet et youtube permet à beaucoup de passionnés de traiter de tout sujet mais souvent pas de façon impeccable et approfondie . Me concernant je reste dans mon credo , je ne travaille que si j’ai la liberté de dire ce qui me plait et surtout de pouvoir dire quand cela ne me plait pas .

Que pense tu de la VR ?

Je suis un Fan absolu , c’est le futur. En comparaison c’est pour moi équivalent au passage de la télé noir et blanc à la couleur Il y a toujours des films en noir et blanc mais la couleur est désormais la norme. Pour la VR c’est pareil , il y aura toujours des productions pour écran mais dans le temps ça sera la VR qui sera préférée . L’immersion est totale. Imaginez juste un peu un silent hunter en VR , déjà que sur un écran on a tendance à faire des bonds , là il va y avoir des morts , il va y avoir des crises cardiaques.

L’interview s’est terminé ici. Un grand merci car c’est après une journée interminable où Marcus accueille de façon individuelle les gens qui veulent le rencontrer et discuter avec lui que celui-çi nous reçoit. Il est 22h15 ce samedi,la première journée va se terminer et c’est toujours souriant et dispo qu’il a répondu à nos questions .

dsc_0159

La nef des premiers Ohms

Depuis 2015, quoi de neuf à bord de la nef ?

Expérimentation de passage haut et bas dans l’organisation et le CA du au manque de présence , Bina ( le président) est désormais papa d’une petite Astée
Gange ( le 4 septembre ) , ville qui vie lors dans un festival 110 ans en arrière , l’essor vient de l’office du tourisme , et il est bon de voir que certain festival son lancé de façon institutionnelle.
Report d’une soirée steam pour cause de mise en concurrence avec une autre soirée en juin

Pour 2017 quoi de prévu ?

Deux équipes se mettent en place pour la fête de l’hiver à la Roque d’Anthéron, une reprise a lieu en ce moment , on reste dans les préceptes de la nef en restant locale et en développant un esprit de collaboration et une fraternité inter-associative. Par exemple avec Lundaï , ou avec pôle occulte ( coiffure et barberie) qui ont monté l’ACAB ( Académie des Arts de la Barbe) qui utilise les méthode du début du 20eme siècle pour officier. Promotion culturel : Astier industrie ( l’illusionniste absent cette année ) on essaie de garder l’esprit loi 1901 et de fédérer les associations de steampunk de façon locale .

Petite question a Keith le trésorier : Et toi il y a des petites annonce perso concernant Keith

L’ucronoctis: c’est un univers né des soirées organisées avant la création de l’association dont les idées étaient un peu retombées mais qui me reprend. L’idée vient de 1996. La nef est un véhicule qui a une raison d’être en Ucronotis avec un fait historique l’éruption solaire. L’idée est de développer l’univers en utilisant l’association , en gardant cette culture , en scénarisant en fonction de la vie de la nef .
Le HéroFestival voit en exclusivité la sortie de la gazette ( n° 0 ) qui est distribuée sur le festival qui traite des vraies nouvelles de la nef et leur version Ucronotis. Je prévois de sortir un JDR papier ( si les adhérents se joignent à l’idée ). Les membres deviendront les vrais figurants et l’illustration sera faite avec leurs portraits , le monde sera permanent. Je vais faire du Damazio , pas le temps de faire de la grosse organisation et j’en serais le chef d’orchestre mais j’ai besoin de multiples compétences pour créer cette univers. Comme le précise l’ami Astier :” pour bien jouer du violon …. il faut apprendre à en jouer” et il existe de multiples créateurs dans la nef qui ont envie de fabriquer un univers fraternel. C’est moi qui écrirai a la fin mais la conception sera multiple , on intégrera les nouvelles idées .

il y a deux phases de création :
– la physique et les bases
– tout l’apport des autres
ce chantier est de longue haleine et j’ai envie de prendre mon temps.

dsc_0394

Voilà on a fait le tour des personnes que l’on connaissaient déjà , on va maintenant aller voir des inconnus ….et on va se diriger sur conseil de Keith vers Jaestr ( Thomas Sapet ) qui a créé Lundaï. Il a 30 ans , fan inconsciemment du steampunk depuis 20 ans et a toujours été passionné par l’esthétique des dirigeables. Pas très fan de la lecture il va pourtant adorer les livres Harry Potter. Il est à l’image de sa progression professionnelle. Actuellement aide soignant, il est passé par des boulots divers et varié (Topographe , vendeur dans un Workshop, Mac Donald’s ) qui explique son respect du travail personnel et la devise de Lundaï “ tout faire pour s’en sortir” et que dans tout projet il y a 1% d’imagination pour 99% de transpiration .
Concernant Lundaï il est président et propriétaire de l’idée , il est réalisateur pour le plus gros du boulot mais est aussi le premier rôle. Seulement n’ayant pas d’expérience il lui est difficile d’assurer les deux. La web série a subit de fait plusieurs dérapages, car j’ai recommencé la réalisation d’épisodes déjà tournés et en ligne. Les épisodes démarrent sur un format 4 min pour le premier et prennent au fil des épisodes le format 15 min pour la fin de saison. La saison 1 qui n’est pas encore propre à mon sens , oui je suis un peu perfectionniste , j’ai changé en me formant tout seul de logiciel vidéo avec lequel je gagne beaucoup de temps ( Adobe premier Pro) .

Concernant l’association :
créé il y a 2 ans , le projet a réellement débuté en septembre 2015 , tous les mois on organise un shooting photos de membres en tenue ( pas uniquement steampunk ). Je donne le premier rôle aussi à des membres dans des courts métrages comme Marine et que je met sur la page YouTube de l’asso et surtout on bosse sur la web-série Lundaï. La première saison est prévue en 10 épisodes , 5 sont en studios les derniers sont un peu plus longs à sortir. Pour des raisons financières on utilise peu d’effets spéciaux mais plutôt des maquettes: le dirigeable par exemple filmé sur fond vert. Tout a été calculé, les plans faits par moi et la maquette aussi , les masques des gardes des yeux morts , au nombres de 15 sont imaginés , faits manuellement et tous différents … ça prend du temps et mon côté perfectionniste me fait faire les choses tout seul ( forge , travail du bois, dessin , costumier ) .
Les musiques sont la propriété intellectuelle de Lundaï et on a un dessinateur qui s’occupe de l’illustration.

Il nous raconte ensuite comment se déroule la création d’un épisode :

Chaque épisode est composé de 3 scènes minimum avec 3 personnes .
une scène prend une journée de tournage et permet de faire 5 minutes de vidéo.
le calage prend 11H ( de plus en plus rapide car on récupère les avant et après clap ou l’acteur est souvent plus détendu ).
2 H pour le son.
4H pour l’étalonnage image ( difficile et j’attend d’acheter un écran qui me permet de gagner du temps).
2 à 4 jours de FX et finitions vidéo

La première saison se termine par un gros combat avec des effets pyrotechnique , la deuxième est écrite sur mon personnage , et il y aura autant de saison que j’aurai de choses à raconter , le monde est inachevé et tout reste a faire.

concernant les projet de l’asso , on est partenaire de CGR ( Gaumont ) qui est support de média pour la région , les épisodes de la saison 2 passeront au format Manga ( 20 min )
, la 3 et les suivantes en format série TV ( 50 Min ) , le but est de s’étoffer de saison en saison et surtout de ne plus avoir de coupure dans les sorties comme en ce moment car on reprend les premiers .

L’idéologie de Thomas :
on est beaucoup a avoir des particularité , tendance à l’isolement , je m’entoure de gens qui ont des difficulté , qui se réfugie dans le monde de l’irréelle , j’ai beaucoup de progrès à faire mais je suis un chemin , je travail et je met en avant des gens qui ont du mal à s’exprimer dans la vie courante par le biais de la web-série.

Nos pas dans les allées nous emmène devant le stand de Mr Peyron , Eric de son prénom il habite Toulon , a 49 ans il est traducteur en anglais-français technique.

il écrit le scénario et auto-édite et travail sur le lettrage dans sa série Rage mais doit payer les illustrateurs.
Le projet rage a été lancé il y a 9 ans par la création du site web ou il lance son projet de BD : Fléau des démons.
il essaie de se faire connaître par les conventions auxquels il participe
le prochain tome, le 3 est prévu pour déc 2016/janvier 2017 et prévoit de continuer la série
prévoit un crowdfunding pour le tome 3 , les donateurs seront récompensés par une page du storyboard colorisé et lettré

les deux premiers tomes sont dispo sur Amazon et je réaliserai une critique du tome 1 après cette article.

La balade continue et nous passons devant Sandrine Gestin qui nous accorde une interview , Dessinatrice et scénariste , elle écrit ;en un été; en 2005 un livre, les éditeurs ne lui répondent pas car en vacances , a leurs retour son histoire commence , sa passion vient de ses lectures ( Seigneur des anneaux a 12 ans , L’enfant contre la nuit , les yeux de la forêt ) , son frère l’a aussi beaucoup influencé par ses partie de D&D qui lui ont fait découvrir l’univers des elfes .

elle a depuis écrit entre autres la petite faiseuse , un carnet de croquis , un livre très personnel où c’est dans la peau de son chat qui raconte finalement des moment de sa vie, elle est aussi passé par un recueil de poésie : Rêverie de fée et écrit la Légende des dames de Brocéliande .
dans toute son oeuvre elle écrit toujours le texte avant de faire les illustrations , car on imagine toujours dans sa tête les images correspondant a une histoire , aussi bien en écriture qu’en lecture , depuis 1994 sa passion est devenue vraiment son travail et elle en vit désormais.
Sa zone de confort d’écriture c’est la nuit à partir de 22H , mais l’arrivée il y a 5 ans d’un enfant fait que désormais j’écris en horaire bureau , très rigoureuse et structurée ce changement ne lui pose aucun problème .
Ce que Sandrine cherche dans les conventions c’est la rencontre avec des gens qui sont comme moi , qui sont touchant , qui vous donne de l’amour. on se confronte à la matière , on rencontre aussi des gens meilleurs que nous dont on tire des enseignements. La création apporte ; pour moi ; un peu de lumière dans ce monde de fou, le petit peuples ( les fées pour les ignares) est connecté à la nature et la respect , dans mes histoire je laisse transparaître la douleur que je ressent à voir ce qui est fait de la nature , mon inspiration est très celtique et druidique.
Concernant ses projets futurs , elle organise , durant l’été, des stages de peintures à l’huile , de dessin et pastelle, elle va illustrer “L’amour” pour un autre auteur et va s’atteler à la 10eme Encyclopédie sur le Fantastique chez près au clair .

dsc_0201

Après cette agréable rencontre nous rencontrons sa voisine de stand , Emilie Ansciaux , scénariste de Doudou , une récupération de ses deux compagnons et nous voilà en salle de presse pour une interview sur ce projet super sympa , un livre pour aider les jeunes à apprendre à lire et adapté pour les dyslexique . l’envie de lancer ce projet est venu d’un constat , beaucoup de personne déclare avoir peu de goût pour la lecture , elle a donc essayé de donner l’envie de faire lire, l’histoire met en place Doudou , un dragon qui veut lire mais ne peut pas , en effet ses griffes lui font arracher les pages , quand il a peur ou est surpris il crache du feu qui détruit le livre , il est donc aidé par une petite fraterie pour apprendre à maîtriser la lecture .

Qui compose la fine équipe de ce projet , on a Emilie qui écrit le scénario et qui est rédactrice scientifique puis Chris Weyer , fonctionnaire , auto entrepreneur et sculpteur , c’est lui qui s’occupe de l’illustration de Doudou , et enfin Brigitte Lecordier ( la voix de pas mal de personnage de dragon ball ) qui donne sa voix à la version audio de cette petite histoire et qui vit de ce métier de comédienne qui est aussi pour elle une passion.
Ils ont pour projet un tome deux de Doudou .

Nous avons eu la chance aussi de rencontrer Alexander ludwig ( merci à l’équipe de com : Cécile , Morgane et Alex) , ce fut rapide pour des raison de planning , une vidéo a été réalisée de cette rencontre par un confrère , je vous mettrai le lien quand ça aura été diffusé .

dsc_0083

Cette année j’ai eu aussi envie de questionner quelques cosplayers sur leur passion .

Emma , 22 ans, en License d’anglais, fait du cosplay depuis 2009, tire son inspiration de beaucoup d’univers comme les poupées de collections , les manga , les animés par exemple, son cosplay le plus réussi est celui qu’elle porte aujourd’hui , wonderwoman tirée du jeu injustice . Elle essaie de tout faire par elle même , au pire elle achète des objet qu’elle customise ensuite .
Pour ce cosplay il y a 1 mois et demi de travail à raison de 8H/jour , comme qualité requise il faut prendre son temps et faire bien . la coiffure a pris 3 à 4H , c’est une passion très onéreuse , même si elle essaie de faire beaucoup de récup .
Présente à la japan paris et dès que possible dans les évent dans le sud , elle aime les concours mais aussi rencontrer des gens dans les allées.

dsc_0404

Kotori , 21 ans , fait du cosplay depuis 2010 , tire son inspiration de l’univers de Clamp , un véritable coup de cœur .

son cosplay le plus réussi , celui du jour qui lui a pris 2 mois , seul les chaussure sont achetée le reste fait maison ; le plus long a été la fabrication des roses de taille différentes. Cette passion est très chère , je fais essentiellement des concours et cette année j’étais jury lors du HeroFestival . On peut la retrouver sur les trois évent du sud est et sur sa page FB

dsc_0344

Nos pas nous ont emmenés sur le stand de Susini ; présent depuis la première édition ; ils anime un défilé de body painting .

on en a profité pour poser quelque question a deux des binômes présents:

Camille ( maquilleuse) et jeremy ( Superman)

tout en deuxième année BTS , Jeremy en négociation et relation clientèle ; qui accepte d’être modèle et Camille en esthétique . Il a fallu 7 heures de travail pour ce body , la difficulté pour Jeremy rester calme .

20161113_172909

Julie ( maquilleuse ) et Chloé ( poison Ivy le samedi et Thor le dimanche )

Toutes deux en deuxième année BTS esthétique. Il aura aussi fallu pas loin de 7H pour réaliser le Body, la difficulté pour Julie est d’arriver à faire bien symétrique et pour Chloé, ne pas bouger.

dsc_0298

Voilà on se dirige vers la fin de cette troisième édition du HeroFestival. Comme chaque année nous avons été très très bien reçu , et n’avons pas eu le temps de faire tout ce que nous avions voulu faire. Le pari de Marc et Annabelle ( les géniaux inventeurs du projet HF ) est encore une fois réussi. On a voyagé , on est retourné dans notre enfance le temps d’un weekend et le public a aussi validé le concept aux vues des 41500 entrée payantes réalisées cette année .
C’est aussi le moment des remerciements: Marc , Annabelle et Cécile pour nous avoir permis d’être là pendant les deux jours , nos deux bénévoles presse Morgane ( deuxième année avec nous) et Alex . Grand merci aussi à Morrinth qui cette année s’est mis au service d’Amicalement Geek à la photo de façon bénévole .
Un moment aussi très sympa avec des journalistes très cools ( désolé si j’oublie des gens). Nous avons pu partager nos photos avec Clément ( Le Café du geek ) , Florent (Oniri) . Un bisou aussi en passant à ces rencontres très agréables , Lili ( la geek en rose ) ,JP ( bunny movies) et Klem ( Shawn production)

Et comme tous les ans notre petite galerie de photos en vrac ( 300 si tout apparait pas en galerie allez directement sur imgur ), merci encore a tous le monde

HF 2016

A propos de gaiadragon

Admin du clanphoenix , a mes heures perdues je me met a la rédaction de test d'animés qui m'ont plus pour notre jinhkoda . n’hésitez pas a me proposer des pistes d'animés que je pourrais suivre, je me ferrais un plaisir de faire un test dessus

Regardez Aussi

Event_Geek_Avignon_expo

[Compte rendu] Avignon Geek Expo

C’est en cette belle journée ensoleillée du 11 Mars que nous nous retrouvons devant L’entrée ...

event-herofestival-3-ageek

[Event] HeroFestival III – Du 12 et 13 Novembre 2016

C’est les 12 et 13 Novembre 2016 que se déroulera au parc Chanot a Marseille ...

Laisser un commentaire