mercredi 29 mars , 2017
Accueil / Site / Test / Test PS3 – Mugen Souls Z, Le jeu purement Japonais
Test-PS3-Mugen-Souls-Z-Ageek

Test PS3 – Mugen Souls Z, Le jeu purement Japonais

Le Japon n’en a pas fini de nous pondre des jeux aux grosses doses de Kawaï mettant en scène des demoiselles bien trop jeunes dans des situations bien trop suggestives. Plus d’un an après la sortie en Europe de la toute jeune licence Mugen Souls sur PS3, Compile Heart nous pond la suite de ce JRPG, sous le nom simpliste de Mugen Souls Z et toujours sur PS3.

SS_20140307005903

Mugen Souls est une série que l’on peut clairement catégoriser de niche tant elle cible un public spécifique et ne plaira pas à tout le monde. On pourrait la décrire comme un JRPG légèrement tactique avec un soupçon d’Ecchi. Les JRPG sont déjà réservés à un public de connaisseur et rajouter une dose de tactique en rebutera certains.

SS_2014030700454919_3

Étrangement, ce genre plaît plutôt bien au Japon et moins bien en occident. On retrouve plusieurs licences que l’on peut ranger dans cette même catégorie: Hyper dimension Neptunia ou encore Record of Agarest War, pour ne citer que ceux qui sont parvenus récemment dans nos contrées. Mugen Souls n’a pas fait exception à cette généralité. Le premier opus a reçu un 31/40 de Famitsu et des notes oscillant entre 3 et 5 sur 10 sur les principaux sites de reviews anglophones. On ne peut d’ailleurs pas leur donner tort tant il faisait preuve de problèmes techniques.

Étant la suite directe de Mugen Souls, nous commençons l’histoire de Mugen Souls Z juste après la fin des évènements du premier opus. Notre héroïne Lady Chou-Chou (si si…), « déesse incontestée » de l’univers, a pris le contrôle des sept mondes et a réduit ses ennemis aux rangs de péons.

13_5 gfs_295452_2_2

Non contente de régner sur sept mondes, sa soif de conquêtes se réveille le jour où elle apprend que douze nouveaux mondes existent, et n’attendent qu’à être soumis. Mais bien entendu, ce n’est pas aussi facile que ça: ces 12 mondes sont contrôlés par 12 « dieux ultimes ». Lady Chou-Chou s’empresse donc d’aller botter les fesses de ces dieux ! Malheureusement, lors de son premier combat contre la déesse ultime Syrma, Lady Chou-Chou va être enfermée dans le cercueil de son ennemie, la transformant en Chibi Chou-Chou et lui ôtant tous ses pouvoirs.

SS_20140307033701 SS_20140307023213

Le gameplay de Mugen Souls Z se découpe en 2 phases: l’exploration des différents mondes et les phases de combat.

Vous voyagerez avec vos camarades de combat dans le G-Castle, un énorme vaisseau spatial capable de se transformer en robot géant à la bioman pour combattre d’autres vaisseaux géants… Ce vaisseau sert également de hub et propose différentes échoppes où vous pourrez acheter de l’équipement, des costumes altérant votre apparence en combat, faire prendre des bains à votre équipe boostant leurs statistiques pour la durée d’une exploration et plein d’autre.

SS_20140307035620SS_20140307025748

Lors de la phase d’exploration du monde, vous serez amené à vous balader à pieds sur les différentes planètes afin de transformer leurs habitants. Une façon intéressante de les soumettre est de changer votre personnalité pour leur plaire et effectuer quelques répliques et poses sexy qui les feront chavirer. Et oui, on peut même draguer une planète. Les différentes personnalités sont très particulières, allant de masochiste, à sadique en passant par bipolaire et hyperkinétique… Chaque ennemi rallié à votre cause sera transformé en péon qui servira d’équipage à votre G-Castle et améliorera son efficacité en combat contre d’autres vaisseaux spatiaux. Ces combats sont d’ailleurs sous la forme d’un Jan-Ken-Pon (pierre-papier-ciseau) évolué et sont relativement accessoires.

Mugen-Souls-Z-Syrma-Coffin13

Les phases d’exploration seront entre coupées par de longs dialogues faisant progresser l’histoire entre vos coéquipiers et antagonistes. Ces dialogues mettront en avant les personnalités hautes en couleurs des différents personnages et il ne sera pas difficile de vous attacher à certains d’entre eux. L’humour (particulier cela dit) y sera omniprésent et il est certain que tout le monde n’y sera pas réceptif. Mais ce qui rend vraiment Mugen Souls Z différent, c’est le côté surréaliste et démesuré des combats. On a la possibilité d’atteindre le niveau 9 999 (Oo sérieusement?!). On peut aussi faire des attaques avec des millions de points de dégâts, grossir au point que l’on crée des explosions planétaires, etc. Clairement, Compile Heart casse complètement le côté mignon de nos combattants.

Ce que l’on aime

  • Caractère design KAWAI
  • Le nombre de dégâts hallucinant
  • Faire craquer les ennemis
  • Assez Technique

Ce que l’on aime moins

  • Ecchi d’accord mais trop jeune….
  • Bugs trop présents
  • Scénario
  • Et la version Française alors ?

Le Japon n’en a pas fini de nous pondre des jeux aux grosses doses de Kawaï mettant en scène des demoiselles bien trop jeunes dans des situations bien trop suggestives. Plus d’un an après la sortie en Europe de la toute jeune licence Mugen Souls sur PS3, Compile Heart nous…

Vue d'ensemble des tests

Graphisme - 6
Scénario - 5
Gameplay - 6
Durée de vie - 7

6

Précialiser

Mugen Souls Z est un Tactical JRPG arrivant à se reposer sur les standards du genre avec une dose de nouveauté. Avec un scénario principalement classique, ses phases d’exploration spatiale et planétaire, Mugen Souls Z combine parfaitement ses phases ainsi que les transformations des habitants en larbins. On reste cependant assez réticent face au côté Ecchi des personnages trop jeunes et des situations malsaines.

User Rating: Be the first one !

A propos de genomectra

Joue au Jeuxvidéo depuis mes 7 ans, passionné de graphisme et joueur hardcore.

Regardez Aussi

PS4_FFXV_ageek

[PS4] Final Fantasy XV – Notre Avis

Il y a quelques années nous vous aurions sans doute dit que nous n’y croyons plus, ...

Test_NBA_2K17_cover_ageek

[PS4] NBA 2K17 – Notre Avis

Comme chaque année l’éditeur 2K revient avec la nouvelle mouture de son jeu à succès ...

Laisser un commentaire