);

Critique Ciné – Edge of Tomorrow – Replay Again and Again

VIVRE, MOURIR, RECOMMENCER

Nouvelle avant-première pour la rédaction d’Amicalement Geek, avec une semaine d’avance nous avons pu découvrir le très attendu film Edge of Tomorrow une « adaptation » du roman de Hiroshi Sakurazaka, « All You Need Is Kill ».

EDGE OF TOMORROW

Petite histoire pour se mettre dans le bain.

Dans un futur proche, une race extraterrestre envahit la Terre, les Mimics. Bien que les armées du monde soit équipée de combinaisons Exosquelette qui renforcent leurs aptitudes, elles ont du mal pour repousser les assauts de cet être organique qui se déplace avec une vélocité remarquable. Il aura fallu cinq années avant de voir l’humanité remporter une victoire sur les Mimics, grâce au courage de Rita Vrataski surnommé depuis la Full Metal Bitch ou L’ange de Verdun.

EDGE OF TOMORROW

Nous suivons donc l’aventure à travers le commandant William Cage interprété par l’acteur Tom Cruise, se chargeant des relations médias et qui se retrouve malgré lui incorporé dans le conflit alors qu’il n’a aucune formation. En l’espace de quelques instants sur le champ de bataille, notre nouveau soldat est déjà submergé par la peur et meurt sous l’attaque d’un Mimic. Cela pourrait s’arrêter là, mais bizarrement il se réveille la veille, comme si sa mort n’était qu’un simple rêve cauchemardesque. William se rendra vite compte qu’il est condamné à revivre le même combat pour mourir encore et encore bloqué dans une boucle temporelle. Il va néanmoins apprendre à se servir de ce don ou malédiction à son avantage, Cage gagne en force et en agilité pour combattre ses adversaires avec à ses côtés l’agent des forces spéciales Rita Vrataski jouée par la sublime actrice Emily Blunt.

EDGE OF TOMORROW

L’avis :

Quand on lit le sous titre du film « Vivre, Mourir, Recommencer » cela nous rappelle un peu les jeux vidéo.

Dans Edge of Tomorrow on note en premier lieu la grosse différence entre le film et le roman. Le livre parle du première classe Keiji Kiriya, déjà aguerri à l’entrainement militaire, tandis que le film raconte la vie de William Gage commandant en relation presse adepte des plateaux de télévision qui n’a rien connu des champs de bataille. Bien que cela montre un changement énorme, certainement pour s’adapter au marché US, il faut avouer que ce n’est pas si mauvais que cela, les scénaristes ont réussie à réadapter l’histoire à leur sauce en ne dénaturant pas trop l’œuvre originale. Certes, les puristes du roman verront ici un film qui dénature complément le roman. Edge of Tomorrow est un savant mélange d’action avec plusieurs passage très drôle même si nous somme plonger en pleine guerre contre une ennemi dont nous ne connaissons quasiment rien. On regrette que le passé des personnages soit sous exploiter, sur ce point en voudrais plus. Peut être verront nous apparaître un pré-quel sur cette fameuse bataille de Verdun où Rita Vrataski s’est rendu si célèbre.

ALL YOU NEED IS KILL

Il est même très bon et bien amené: les passages de boucles temporelles pour montrer Cage s’améliorer encore et encore, la réaction de opposants dans le Sergent Ferrel effaré quand il lui sort ce qu’il va dire à l’avance est très comique. D’ailleurs on ressent que Doug Liman réalisateur a beaucoup joué sur la comédie de l’effet temporel, alors que le roman le dramatise, cela rajoute une certaine fraîcheur.
Les Mimics aussi ont subi une modification entre les deux œuvres, dans le film ils sont hyper véloces, qui vous chargent en quelques secondes pour vous tuer. La version du roman n’est point pareille: ils sont plus lents, mais coriaces qui lancent des javelots organiques à la vitesse d’une balle de revolver.

Edge of Tomorrow – Au Cinéma dès le 4 Juin 2014 dans toutes les salles obscures.

 

Jihnkoda

Rédacteur en Chef / Webmaster du site Amicalement-Geek.fr et du blog jihnkoda.fr

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de