Dragon Ball Z La Résurrection de Freezer – La Critique

Il y a plus de 20 ans maintenant naissait à la télévision française le Club Dorothée. Une émission qui rappellera surement à certains des souvenirs comme les premiers dessins animés venus du japon de Nicky Larson à Ken le Survivant en passant par les Chevaliers du Zodiaque, mais celui qui a marqué toute une génération de fans reste sans conteste Dragon Ball Z. Qui n’a jamais raté les premières heures de cours à l’école ou est rentré en vitesse le Mercredi pour être sûr de ne pas manquer un épisode ? Oui je vous vois sourire en lisant ces lignes tellement elles sont criantes de vérité.

DbzRF_001
Exclusif le prochain film c’est la Résurrection de C

Le 29 Juin 2015 à 19h30 (oui c’était hier, mais c’est pour ceux qui lieront la critique dans le futur, oui j’ai un temps d’avance sur vous) au cinéma le Grand REX de Paris a eu lieu l’avant-première du derniers film en date de l’œuvre de Mr Akira Toriyama, Dragon Ball Z La résurrection de Freezer la rédaction du site enfin Jihnkoda ce veinard avait fait le déplacement sur place et il vous donne son avis.

Vivre un film Dragon Ball Z au cinéma c’est comme revenir 15 ans en arrière à l’époque des films Fusion ou L’Attaque du Dragon. C’est quelques chose d’unique et je dois dire que j’ai ressenti une excitation comme si j’étais le matin de noël et j’attendais de pouvoir ouvrir mes cadeaux, c’est simple j’avais l’impression de redevenir un ado l’espace d’une heure et demi. Le Grand REX avait programmé deux sessions une à 19h30 celle où je suis allé et une autre à 21h45 vu l’ampleur que cela a pris il on même programmer une autre séance le 10 Juillet prochain alors direction le site du Grand REX pour vérifier de la disponibilité des places restantes.

DbzRF_002
Juste un doigts ! Vous voulez pas un Whisky d’abord !

Un petit conseil quand même si vous n’avez pas Dragon Ball Z Battle of Gods est bien foncez vous procurer le DVD ou Bluray distribué en France par Kazé, en effet ce film bien que très moyen pour certains est intrinsèquement lié au nouveau film c’est un peu la suite et vous pourriez passer à côté d’éléments.

Dragon Ball Z La Résurrection de Freezer conte comme vous vous en doutez le retour d’un des plus grands adversaires de notre héros Sangoku le terrible Freezer, mais si souvenez-vous c’est celui qui répétait pendant plusieurs épisodes à l’époque de son combat sur Namek  qu’il reste 5 minutes avant que la planète n’explose, ah voilà vous voyez vous le remettez maintenant. Et qui se fini en saucisse cocktail après son affrontement avec Trunks.

DbzRF_003
I’m blue da ba dee da ba die…

Dans le film l’armée de Freezer qui n’est pas totalement dissoute cherche les boules de cristal pour faire revivre leur seigneur Freezer. A la tête de ce petit contingent Sorbet (Oui Mr Toriyama aime bien les noms lier à la nourriture) décide de se rendre sur la Terre afin d’utiliser les dites Dragon Ball pour ressusciter sa seigneurie. Une fois revenu à la vie Freezer décide de partir quelques mois s’entrainer pour devenir plus fort et revenir sur Terre pour assouvir sa vengeance sur Sangoku.

Bon on va pas trop spoil ce qu’il vous attend dans le film, mais sachez que vous ne serez pas déçu Mr Akira Toriyama a bien appris avec Dragon Ball Z Battle fo Gods et n’a pas reproduit ses erreurs. On retrouve certains personnages de la saga comme un Tortue Génial au top de sa forme, Krillin, Piccolo, Tenshinhan, Gohan et Bulma, mais aussi le dieu de la destruction Beerus et son acolyte Whis, vous voyez pourquoi maintenant je vous ai demandé de regarder Dragon Ball Z Battle of Gods. Et bien sur Vegeta et Sangoku, sans oublier Pilaf et sa bande.

DbzRF_004
CTRL+C CTRL+V

On découvre aussi Jaco le patrouilleur galactique, un personnage que Mr Toriyama nous a fait découvrir lors du 45e anniversaire du Weekly Shonen Jump son histoire sert d’ailleurs de préquelle à Dragon Ball. Jaco fera donc une apparition dans le film et participera au combat contre l’armée de Freezer. Le seul est unique tome du manga de Jaco est édité en France par Glénat.

Le point fort de ce film c’est qu’ils ont réussi à allier à la fois l’humour fort reconnaissable de Dragon Ball et l’action sans trop dénaturer l’objectif du film qui est le combat contre Freezer. Les phrases qui font mouche, les petits gags font de Dragon Ball Z La Résurrection de Freezer l’un des meilleurs films Dragon Ball Z que j’ai pu voir à ce jour. Et contrairement au précèdent il y a quand même beaucoup plus de scènes d’actions ce qui nous garde toujours sur le qui-vive.

DbzRF_001
Pimp my Freezer

L’atout principal de ce volet c’est quand même la nouvelle transformation du terrible Freezer en Golden Freezer, là cela dit excusez moi, mais je n’aime pas trop sa couleur ils ont fait appel à Valérie Damidot ou quoi ! Bon certes c’est pour coller à la thématique Super Saiyen cheveux dorés. Non, sérieux Freezer ton frère Cooler s’en sortait mieux avec sa 4e transformation dans le film La revanche de Cooler.

Bon on découvre aussi comme tout le monde le sait la nouvelle transformation de Sangoku et Vegeta oui dans ce film c’est carnaval. En mode Super Saiyen avec les cheveux bleu, alors attention petit spoil c’est la version Super Saiyen de la transformation Super Saiyen God enfin Divin en français, oui bon il n’y avait plus de jaune pour la colorimétrie il avait déjà tout utilisé pour l’autre pomme glacé heu pardon Golden Freezer (humour).

On appréciera aussi le fait que pour une fois Vegeta n’est pas le souffre-douleur de la bande toujours à monter sur ses grands chevaux et à se faire latter la face, non ici c’est le Prince Vegeta en personne et il n’est pas jojo.

Juste au dessus le trailer en anglais parce que c’est quand même bien plus pourri qu’en français (Eric Legrand on t’aime)

Bref, un excellent divertissement pour un film plein d’humour et d’actions qui trouvera sa place dans votre collection à sa sortie en Bluray dans quelques mois, toujours édité si je m’abuse chez Kazé, hein quoi le DVD c’est pour les pauvres non !

[amazon asin=B00R53QXZG&template=iframe image]

Jihnkoda

Rédacteur en Chef / Webmaster du site Amicalement-Geek.fr et du blog jihnkoda.fr

Laisser un commentaire