[Test PC] – Endless Legend – Vers l’infini et Auriga …

Après l’excellent Endless Space qui nous proposait d’incarner un race extraterrestre dans le but de dominer par quelque manière que ce soit une galaxie, le studio parisien Amplitude Studios nous replonge dans l’univers des 4X avec Endless Legend. Prenez le contrôle d’une des 8 civilisations d’Auriga que cela soit par le sang, l’honneur, l’intelligence ou la ruse pour établir un empire qui dominera cette terre mystérieuse, tout les coups sont permis.

Vers l’infini et Auriga …
Après l’essai réussi d’Endless Space et Endless Dungeon, où nos naufragés se retrouvaient sur la même Auriga qui nous interesse aujourd’hui, nous retrouvons la saga Endless dans un 4X opposant 8 civilisations innovantes et uniques pour la domination de la planète.
Tout comme Endless Space, les 8 factions de base possèdent en plus d’un lore assez developpé, un gameplay qui diffère énormément de l’une à l’autre, on ne cède donc jamais à la monotonie car chaque faction nous offre une vision de jeu différente. En effet, le choix de la faction détermine quasi totalement votre façon de jouer, par exemple, les Drakkens, ancienne race protectrice d’Auriga, jouera sur la diplomatie et l’assimilation des factions autochtones ainsi que la recherche d’anciennes reliques; les Seigneurs Déchus eux, qui ont perdu leur corporalité suite aux diverses péchés qu’ils ont commis, les empéchant de recolter de la nourriture, devront se tourner vers une récolte de brume ( la monnaie du jeu ) pour se développer. On a ainsi de nombreuses options de developpement et victoire qui sont influencés principalement par la faction choisie. De plus, comme dans Endless Space, le joueur a la possibilité de créer lui même sa propre faction en choisissant les bonus qui conviennent à son style de jeu.

Endless-Legend-Screen 1 Les Dechus Endless-Legend-Screen 2 Les Drakkens

Cette profondeur du lore et de la personnalisation est sublimé par des graphismes très agréables et fluides, ainsi qu’une patte artistique proche de celle d’Endless Space qui avait déjà séduit bon nombres joueurs.

Bac +4X
En plus d’une profondeur du lore, le jeu possède un gameplay multicouche très approfondi et complet, qui malheureusement ne possède pas la linéarité d’apprentissage qui le rendrait accessible aux plus novices des joueurs, même après avoir compléter le didacticiel.
Même les premiers pas sont difficiles, le premier tour nous offre déjà des choix qui détermineront l’avancement dans la partie : le placement de la ville, le choix des technologies et l’exploration de début.
• Le placement de la première colonie est affreusement aléatoire, là où Civizilation V, concurrent direct; à opter pour un équilibre avec un accès à 2 ressources de base, Endless Legend nous pose dans un endroit random, pas forcément adapté à notre race, avec un nombre de ressources tout aussi random ( on s’aperçoit après que le nombre de ressources est au final le même, mais le nombre de ressources de base peut fortement varier ), une véritable plaie pour tous les joueurs souvent obligés de relancer une partie en espérant un début plus propice.

Endless-Legend-Screen 3

Endless-Legend-Screen 4

• L’arbre de technologie s’avère un autre problème de taille, surtout pour le néophyte. Les développeurs ont opté pour un arbre sphérique, par ère, en dégageant 4 grandes familles de technologies, cependant le manque total de linéarité oblige le joueur à piocher un peu partout rendant la tâche encore abconce pour le joueur novice.

Endless-Legend-Screen 5 l'Arbre technologique

• Autre part du jeu qui tend vers l’aléatoire et qui détermine un début de partie, les factions mercenaires et les ruines antiques. Les premiers peuvent être assimilés à votre empire pour vous offrir des bonus uniques après été pacifiés, les secondes offrent de l’or, des ressources, des objets uniques ou … rien. Et malheureusement là est tout le problème, vous pouvez tomber sur une faction forte ET ne rien trouver dans les ruines avoisinante, rendant votre début de partie invivable.

A l’assaut
Une fois le début de partie passé, avec plus ou moins de difficulté, on arrive rapidement aux premiers combats. Les armées possèdent un nombre limité d’unités, avec possibilité d’assigner un héro et d’obtenir des renforts des unités présentes dans la zone. Les unités elle-même manque de diversité puis qu’on trouve 4 grandes familles, infanterie, cavalerie, volant, soutien, dont les différents éléments n’ont que très peu de diversité.
Parlons tout d’abord du héro, une des vraies bonnes idées, inspirée d’Age of Wonders ( le plus complet des 4X du même genre qu’Endless Legend ), il possède un inventaire, un arbre de talent, des capacités spéciales, l’orientant en combat, exploration ou exploitation, vous pourrez ainsi créer un ou plusieurs héros qui vous ressemblent et les équipés au fur et à mesure de l’avancée de vos technologies.

Endless-Legend-Screen 6 Les Heros
Endless-Legend-Screen 7 L'inventaire du Héro Endless-Legend-Screen 8 L'Arbre de talents du Héro

Bien que vulnérables seuls, ils sont une véritable plus-value à une armée ou ville. Une fois l’armée constituée, le héro équipé passons au combat en lui-même, lorsque 2 armées se rencontrent le combat se passe non pas sur l’hexagone où les armées sont ( comme dans HOMM par exemple ) mais sur une zone de 5 hexagones autour de celle ci, le combat se déroule alors en tour par tour classique avec une notions d’initiative pour déterminer l’ordre des assaillants. Simple et efficace, il est juste à regretter que l’option de combat automatique soit si mal gérer par l’IA et que les combats manuels donnent des résultats bien meilleurs.

Endless-Legend-Screen 9 Les Batailles

En plus, tout au long de l’aventure votre héro participera à une série de quêtes épiques, propre à chaque faction, qui vous apporteront des avantages décisifs ainsi que l’accès à la victoire par Merveille.

Endless-Legend-Screen 10 Les Quêtes

Revenons sur l’IA, elle est un des véritables problèmes du jeu actuellement, mal dosée dans ses réactions, parfois boguées ou inutile. En effet, un des aspects du jeu que je n’ai pas évoqué pour le moment est la diplomatie, basée sur une ressource propre, elle s’avère assez délicate car basée sur un double système d’enchère et satisfaction qui le rend très difficile à appréhender et dominer, vous devrez ainsi proposer une résolution ( trêve, paix, échange … ) et faire en sorte que la barre de satisfaction de votre opposant soit positive pour espérer que votre proposition soit accepter, cela porte parfois à quelques aberrations. Malheureusement l’IA en abuse, voir l’ignore, on abandonne donc rapidement les parties contre l’IA pour passer au véritable atout de ce jeu le multijoueur.

Endless-Legend-Screen 11 la Diplomatie

Fort de leur expérience avec Endless Space, Amplitude Studios nous offre une expérience de multijoueur de qualité, où énormément des aspects random ou désavantageux de début de partie sont applanis. Les parties sont alors bien plus agréables sans les affres de l’IA.

Au final, Endless Legend s’adresse à un public averti, misant sur le nombre de joueur ayant apprécié Endless Space pour remettre le couvert avec un 4X riche dans ses mécanismes ( mais pas dans son contenu ) et prenant, surtout avec des amis car une fois la phase difficile d’apprentissage passée, les combats contre l’IA, même à haute difficulté, deviennent monotones et faciles.
Il est à espérer qu’ Amplitude Studios sorte de nouvelles races et unités rapidement, ainsi que de nouveaux contenu en terme de diversités de combats ou de challenges comme il l’avait pour Endless Space.

Reogar

Rédacteur / Ancien gros farmeur de MMO, explorateur invétéré des RPG et tacticien des STR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.