);

300 : La naissance d’un empire : Focus

Il fait un temps magnifique au studio Nu Boyana, niché dans les contreforts des Montagnes de Vitoshka, dans les environs de Sofia, en Bulgarie. Tranchant avec le paysage bucolique qui s’étale à perte de vue, la guerre fait rage sur six des quinze immenses plateaux de Nu Boyana. On n’en attendait pas moins de 300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE, nouvel épisode de la saga, qui sortira en salles près de dix ans après le choc de 300.

Grâce à la force de son récit et à son style visuel incomparable, 300 a créé un nouveau langage cinématographique qui a réinventé le film à grand spectacle. Cette œuvre novatrice signée Zack Snyder, alors cinéaste débutant, s’emparait d’un événement historique revu et corrigé par l’imaginaire surréaliste de l’auteur de BD Frank Miller, et lui donnait un nouveau souffle sur grand écran. Alors que le dénouement de 300 mettait un point final aux aventures de Léonidas, ce nouvel opus s’attache aux guerres qui déchirent la Grèce, faisant ainsi écho aux combats du roi de Sparte et de ses 300 vaillants soldats.

Cette fois, on retrouve Snyder dans le rôle de producteur, aux côtés de Gianni Nunnari, Mark Canton, Deborah Snyder et Bernie Goldmann. Il a également cosigné le scénario avec Kurt Johnstad (coauteur de 300), d’après le roman graphique de Miller, « Xerxes ».

« Il ne s’agit pas tant d’une suite ou d’un prologue que d’une œuvre à part entière s’inscrivant dans le même registre »,explique Zack Snyder. « Le film met en scène une bataille navale qui s’est déroulée au même moment que la Bataille des Thermopyles. Et l’issue est tout aussi déterminante ».

actu_1330_3292

genomectra

Joue au Jeuxvidéo depuis mes 7 ans, passionné de graphisme et joueur hardcore.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de