);

[Compte rendu] HeroFestival de Marseille

[box type= »info » align= »aligncenter » ]Avec un peu de retard voici le compte rendu du HeroFestival qui s’est déroulé le 8 et 9 Novembre 2014 dans la belle ville de Marseille, merci à GaiaDragon et Montasak d’avoir été les émissaires pour Amicalement-Geek lors de cet événement.[/box]

C’est ce samedi 8 novembre que nous arrivons sur Marseille , des katana dans le métro entre la gare et le Parc Chanot , sortie du métro et la on est dedans , des Thor , Arrow et autre super héros du monde américain ou asiatique , pourtant il est 8H45 le festival commence dans plus d’une heure et ça commence a s’accumuler devant les portes du palais de l’Europe .

9H nos accès presse nous permettent de rentrer avant l’heure , nous retrouvons Marc Lefebvre , organisateur qui nous accueille , puis Cecille qui nous prend en charge et nous amène au local presse .

Vient enfin le moment où nous pouvons commencer a se balader entre les stands qui se mettent en place , à rencontrer les gens que nous interviewerons dans ce week end , la mesure de la tache nous sautent au yeux de suite …. on aura jamais assez de temps pour tout faire , pour tout voir , trop de conférences auxquelles nous voulons assister , trop de stands à visiter , la promesse qui nous avez été faites lors de la conférence de presse semble tenue. Nous allons devoir nous séparer pour être efficace , Jordan tombé amoureux des dessinateurs de comics va gérer avec l’association French Geek Movement les interview de ce domaine .

Après mangé j’ai eu la chance dans un premier temps d’interviewer les deux étrangers autour de la table de la salle Adamantium. Trevor McCarthy l’américain et Paolo Pantalena l’italien qui dans la plus grande décontraction et courtoisie ont bien voulu répondre à quelques unes de mes questions. Bien sûr cela ne serait pas marrant s’ils parlaient français, c’est avec les notions d’anglais que j’ai que nous avons réaliser cet exploit. Entre rires et sérieux de l’histoire d’une vie nous finissons ce sympathique interview avec de belles photos.

J’enchaîne ensuite avec le grand et l’unique Monsieur Garcin pendant sa pause repas, entre deux bouchées il me raconte son histoire et ses projets futurs et quelques belles exclusivités. Avec beaucoup de décontraction, oui oui il à enlevé son masque pour manger, nous finissons le repas et l’interview. Nous nous disons bien-sur chaleureusement au revoir avec un beau selfie.

Par la suite j’ai interviewé monsieur Roland Boschi qui fut également très accessible et amicale. Il répondit honnêtement à toutes mes questions et m’a également livré quelques exclus. Nous finissons également par la traditionnelle photo.

Une fois les interviews des dessinateurs terminées je suis retourné à mes occupations.

Tous les interviews et exclusivités seront à retrouver dans la section Interviews.

Pendant ce temps prenant l’appareil photo, j’arpente les allées , shootant les cosplay pro et amateurs croisés , jusqu’à un appel de cecille , les comédiens en doublage sont prêts à me recevoir au carré presse pour une interview , rencontre avec Kevin Legros ( joue captain america pour les suricates) , Donald Reignoux ( Titeuf) et Patrick Poivey ( bruce willis) , l’ambiance est détendue , ils sont disponibles et sont prêts a donner un peu de leur temps avant la séance de dédicace organisée sur un des stands du monde Broceliandre. On apprend que c’est pour les trois le hasard qui leur a fait embrassé ce métier , que c’est un métier de comédien a part entière , métier de l’ombre , en dent de scie et fonction des prestations .

Puis vient une de mes rencontres coup de cœur de ce festival …. Vinz el Tabanas , un dessinateur avec qui nous lions sympathie , une personne qui redessine les héros , crée les siens , participe a la conception de jeux vidéos ( urban rival ) , le dessin est pour lui une passion dont il pourrait vivre , mais par soucis de créativité il préfère continuer à exercer son métier et faire du dessin par amour , créant des œuvres a son bon plaisir , j’achète un de ses books qu’il me dédicace d’un magnifique leonardo.

  

J’ai ensuite traîné un peu dans une zone qui me tient personnellement à cœur , fan de jeux de rôle , la rue steampunk m’a vraiment fait voyager , la rencontre avec La Nef des Premiers Ohms fut pour moi un moment magique , à commencer par le trésorier de l’association , Keith , c’est le type qui est amoureux du Grandeur Nature , qui sait en parler et qui sait vous faire plonger dedans , il a réussi a me faire passer du coté obscur et je participerai avec plaisir a leur prochain GN dans la région , avec une couverture pour Amicalement-geek bien sur . Puis une autre rencontre magique Bina Holmes Fogg , le président de l’association , qui organise les duels de thé et m’invite à en faire un que je gagne , le principe , vous avez une tasse de thé devant vous , un biscuit sec que vous tenez par l’oreille dans une main , au top on trempe le biscuit , au deuxième top on le ressort , c’est le dernier a manger le gâteau qui gagne ( un gâteau tout imbibé de thé c’est assez …. coulant ). C’est dans cette rue aussi que l’on peut rencontrer Astier, l’illusionniste , un illusionniste de l’ancienne école , qui préfère le coté intimiste d’un tour entouré de gens que d’être sur une scène loin de son public , l’immersion dans le monde steam punk et tout ses mystères ( Sherlock Holmes , Jules Verne) correspond bien à sa manière de procéder et à l’univers de ses tours , cette rue je l’emprunterai mainte fois durant ce week-end . Un écho de cette rue se retrouve en extérieur ou l’on peut admirer l’association Renaissance ( entre autre car il y avais plusieurs associations) qui fait du grandeur nature et montre des combats médiévaux en tenues d’époque refaites par leurs soins.

 

  

Nous avons ensuite rencontré Mathieu ( écrivain ) et Killian (dessinateur) , auteur de Massive une BD qui se place entre le manga et la BD dite traditionnelle , ce projet prévu pour le Heros festival est chargé d’une histoire ou l’on retrouve une petite part d’autobiographie de Mathieu , mise en dessin par Killian , l’encrage et la couverture prenant forme par le biais de deux autres personnes absentes sur ce festival , le groupe est parrainé par ZEP ( Titeuf)

http://i.imgur.com/4n483Wus.jpg

L’entrée du festival était occupé par Grégoire Guillemin , un parisien qui excelle dans le pop icon’s , c’est quoi ça ? Me direz vous , c’est des mises en situation de super héros dans la vie de tous les jours , on peut ainsi voir hulk fumer , ou superman remettre son slip en place , ses œuvres doivent faire réagir sinon il les considère comme ratée , Grégoire veut transmettre des sentiments par ses œuvres , un sourire , une grimace ou toute autre réaction du public qui regarde son travail est pour lui une victoire.

    

A ses cotés nous avons pu rencontré Benoît Larray , photographe retoucheur , ses photos donne l’impression d’être des peintures , ils se ballade au grès de ses envies et quand il tombe sur un paysage qui lui plaît il shoot , puis grâce a la retouche, il insère un super héros dans le champs , initialement pas prévu pour être vendu , il rencontre le succès et commence a vendre certaines de ses œuvres .

  

Au détour d’un angle d’allée , je tombe sur Nuclear Team , unité Fox , une web série qui s’inspire de «  le visiteur du futur » , on se retrouve dans un monde futuriste ou une pluie transforme les gens en zombie , projet démarré de rien , le groupe espère que le projet sera suivi , un passage sur un de leurs tournages pourrait être intéressant .

 

Pour rester dans les séries , une conférence sur la place principale nous fait découvrir Naheulbeuk la série d’animation , qui très jolie , suis l’univers de base , la première saison sera normalement disponible courant 2016 sur Canal + , John Long continue de faire les voix du nain , du barbare et de l’ogre , des professionnels ont été engagé pour faire les autres voix car c’était trop pour un seul homme. Après la diffusion de l’épisode on découvre le jeux vidéo en live , Tony et Thomas faisant évoluer les personnages au grès des envies du public, ce jeu un Point and Clik sera édité par Artefact , situé a Lyon , le projet étant a ses début on a aucune date de sortie prévue , ni même de date de phase de test , restant en contact avec l’équipe nous vous tiendrons informés des évolutions et dates concernant ce jeu .

Il aurai fallu attendre le dimanche matin avant l’ouverture pour pouvoir rencontrer Archeopterix , archeologue des technologies contemporaines , qui par le biais d’une petite ( infime même ) partie de sa collection de consoles , pc et bornes arcades d’un autre age nous regale avec tous ses jeux qui ont bercé notre enfance , quand séchant les cours on allait faire une partie de donjons et dragon sur la borne du café du coin. Ce qui est important c’est que tout fonctionne , tout est entretenu , avec 600 consoles et 150 pc il possède la plus grosse collection mondiale de retro-gaming , son pc préféré le Alcyon Matra ( 1977 ) sa console préféré l’Odyssey ( 1972 ) . Les yeux de ce passionné brillent quand il parle de ses machines , sa zone de stand est inaccessible pendant le festival tellement il y a de monde qui veut voir et tester ces reliques d’un passé bien souvent oublié , sa peur à ce jour , la console ne devient plus un objet de collection , les jeux quand ils existent encore sur support physique peuvent transcender les ages .

   

J’ai eu la chance au fil de mes pérégrinations de rencontrer une petite association étudiante ( 6 membres ) qui correspond a un projet d’école , Kedge , le but est la promotion de la culture japonaise par le biais d’atelier ludique comme la cérémonie du thé , des dégustations et sur le festival un atelier d’Origami , Domitille , présidente de l’asso et Guillaume une ancienne connaissance me livre leur projet , les effectifs changent au fur et a mesure de l’arrivée départ des étudiants dans l’école , la création d’une asso loi 1901 serait pour eux le projet ultime , faire vivre ce projet et le stabiliser , a plus court terme ils participeront aux international day’s où ils animeront une conférence sur le Japon , puis entre mars et juin 2015 un concert de musique traditionnelle japonaise sur Marseille.

Le festival a eux la chance d’accueillir en ce dimanche âpres midi , Kayane , championne du monde SF IV , qui est venue remettre en place certain jeunes joueurs qui pensaient pouvoir la defier , son manager nous a permis de la rencontrer pour une interview , kayane s’est montrer accesible , elle a commencer a jouer a l’age de 4 ans et a commencer la competition a l’age de 9 ans , passant par tetris , zelda , final fantasy , elle bascule vers soul calibur et dead or alive , c’est en 2009 qu’elle se met a street fighter avec le succes qu’on lui connais , c’est le personnage de chun li qui lui fait aimer ce jeu . Au fil des questions reponses , nous apprenons que Kayane attend smash bros Wii u , Mortal kombat X et Tekken VII et que c’est sûrement sur un de ces jeu que vous pourrez la rencontrer au détour d’un tournoi , pour rappel vous pouvez retrouver Kayane sur Game one le mardi a 20h25 et le samedi a 20h25 et 22h15 en tant qu’animatrice .

Aux dernieres heures de ce dimanche j’ai eu la chance de rencontrer Jérome Alquié qui fut le dessinateur de l’affiche du HeroFestival. Entre ses magnifiques œuvres j’ai eu l’honneur d’interviewer ce grand monsieur de simplicité. Exténué par ses deux jours intenses nous avons passé un agréable moment de partage. C’est avec plaisir que je vous conseille de suivre avec attention cet artiste qui est l’auteur de sublimes merveilles.

le festival touche a sa fin , et c’est perdu entre deux stand de goodies que je rencontre Gregory Delaunay , illustrateur , qui a entièrement réalisé le roman illustré SYLF , une histoire qui puise dans sa propre vie , forgeron ( épée et hache ) , il raconte la vie d’une personne inconnue que l’on decouvre au fil de l’histoire aidé par un forgeron , a son livre il rajoute un dvd ou l’on peut le voir forgé les armes utilisées dans le roman , ce livre al emerite d’avoir été autoediter par un appel au dons , autodidacte total , il se plonge dans la BD car passionné par le dessin depuis aussi longtemps qu’il se souvienne , il a pour autre projet « les contre sang » ou il est illustrateur pour la maison d’édition Sandawe qui se base sur le crowdfundig , une suite de Sylf est aussi possible dans l’avenir .

Le festival étant sur la fin , c’est le moment de passer voir Marc et Annabelle lefevre , les organisateur du Herosfestival , pour eux le paris est réussi , pour une première édition le festival a fait plus de 15000 entrées et ce malgré des conditions météo peu clémentes le dimanche , non seulement la réussite est présente sur l’affluence mais aussi sur le contenu , sur l’esprit tant des visiteurs que des personnes animant le festival , le festival a réussi a faire venir les familles , les gens déguisés , on a senti une envie de partage , un coté inter-générationnel , la réunion de ces différents univers a été un immense succès , j’ai demandé a Marc et Annabelle de me donner en quelque mots leur impression finale:

    • Marc : « Osmose , entre tous les participants , artistes , professionnels , néophytes et passionnés , amis aussi osmose avec les visiteurs , les marseillais sont formidables »
    • Annabelle : « très bonne ambiance , merci aux marseillais pour leur accueil , ce festival a servi de vitrine aux associations diverses qui étaient présentes , ce n’est pas la fin , juste une première étape d’une grande aventure , possibilité d’exportation du projet a d’autre lieu , d’autre dates , on voulais créer un rendez vous , la mayonnaise a pris »

Ce fut pour nous un week-end de folie , pleins d’étoiles brillent dans nos yeux , c’est l’univers que nous aimons , plein de rencontres agréables , une organisation disponible et réactive , nous n’attendons qu’une chose , c’est ou et quand la prochaine fois ? Un remerciement aux artistes , aux guests , aux amateurs pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur passion qu’ils savent transmettre , merci aussi a Cecille pour sa disponibilité , pour nous avoir organisé les rencontre avec les guests du festival , merci enfin a Marc et Annabelle qui nous ont accueilli avec gentillesse et nous avoir donné accès a l’ensemble des zones du festival . Je rajouterai aussi un grand merci à Chrystel pour sa bonne humeur contagieuse , pour son sourire et son coté pétillant très utile quand on arpente l immense hall de l’Europe du parc Chanot .

la collection intégrale des photos est disponible ici :

gaiadragon

Admin du clanphoenix , a mes heures perdues je me met a la rédaction de test d'animés qui m'ont plus pour notre jinhkoda . n’hésitez pas a me proposer des pistes d'animés que je pourrais suivre, je me ferrais un plaisir de faire un test dessus

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de