);

Test – Puppeteer sans perdre la tête !

Depuis son annonce à la GamesCom 2012, Puppeteer attise la curiosité par son identité graphique et son univers imaginaire. Développé par Sony Japan Studio ce titre vous conduira dans une aventure fantastique peuplé de mythes, légendes et comptes de fée assisté d’une narration sans défaut.

ThePuppeteer_004

Le théâtre ouvre ses portes, Puppeteer est un jeu avec une charte graphique assumée, qui met en scène des pantins dans un théâtre à l’ambiance onirique. L’histoire met en scène le Roi Ours de la Lune qui décida de monter une rébellion contre la déesse lunaire. Durant le putsch le Roi Ours de la Lune détruisit le fragment de lune qu’il partagea en plusieurs morceaux pour ses fidèles généraux.

Afin de pouvoir combattre le Roi ours, Kutaro (âme d’un jeune enfant venu de la terre) du prendre pour hôte un pantin articulé. Pris en tenaille par le Roi Ours de la Lune celui-ci décida de lui arracher la tête afin d’éviter tout problème. Nous prendrons donc le contrôle de Kutaro, héros à la recherche de sa tête afin de pouvoir sauver le monde de la lune.

ThePuppeteer_003

Le jeu se compose en différents décors mis les uns après les autres ainsi que plusieurs mises en scène des différents personnages par des dialogues et une narration excellente. Vous l’aurez compris Kutaro aura pour but de récupérer sa tête mais dans votre aventure d’autres visages de remplacement vous seront proposés ce qui sera représenté par vos points de vie. Vous aurez donc la possibilité d’avoir trois têtes à votre disposition qui pourront (une fois que vous prenez un dégât) s’échapper vous obligeant pour récupérer vos points de vie à courir après pour éviter qu’ils ne disparaissent.

ThePuppeteer_002

Cependant dans votre fabuleuse aventure vous ne serez pas seul, et serait assisté par une sorcière nommée Ezma Potts, de son chat Yin-Yang et d’une sorte de fée un peu bavarde qui porte le doux nom de Pikarina. Contrairement aux autres jeux du genre Puppeteer innove car votre arme ne sera ni épée, ni pistolet mais simplement une paire de ciseaux appelée Calibrus. Celui-ci vous permettant de découper décors et boss ce qui vous permettra d’évoluer dans les différents niveaux, l’outil indispensable dans votre aventure.

Graphiquement très joli et parfaitement mis en scène, vous aurez droit à différents effets 3D sur un décor 2D, en effet le jeu ce passant dans une pièce de théâtre certaine boss sortant de la dite scène vous donnerons un effet 3D assez amusant.

ThePuppeteer_001

Il vous faudra parcourir les 21 niveaux et ainsi compter environ 12 heures pour arriver enfin devant le Roi Ours de la Lune. Pour les plus hardcore d’entre vous, vous pourrez collectionner pas moins de 100 têtes de Kutaro ce qui est en soit un challenge asse long à relever.  Vous trouverez 3 niveaux bonus dans chaque rideau (niveau) du jeu, déblocable par l’action spéciale de la tête correspondant au niveau bonus. En d’autre terme il vous faudra trouver la tête correspondante au niveau bonus de votre rideau.

Puppeteer vous l’aurez compris est un jeu de plateforme action emmenant le joueur dans une aventure fantastique pleine de références et d’humour. Bourrée de références, Puppeteer met à plus d’un titre l’accent sur les différents mythes et légendes connu de tous, que vous devrez combattre ou aider durant votre aventure.Celle-ci pourra être jouer seul ou à plusieurs ( 2 joueurs maximum) l’un prenant le contrôle de Kutaro, le second aura pour tache de découvrir tout les secrets des niveaux en prenant le contrôle de Ying-Yang ou Pikarina.

Ce que l’on a aimé :

  • La patte graphique.
  • La narration.
  • L’ambiance sonore.
  • Le mode deux joueurs.

Ce que l’on aime moins :

  • L’utilisation des têtes.
  • Challenge de collection des têtes de Kutaro extrêmement long.

 

genomectra

Joue au Jeuxvidéo depuis mes 7 ans, passionné de graphisme et joueur hardcore.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de