);

Critique Ciné – Gravity d’Alfonso Cuarón

Amicalement Geek a eu la chance d’être invité à l’avant-première qui s’est tenue le 25 Septembre au Cinéma Gaumont Marignan des Champs Élysées, 1 mois avant la sortie en salle de Gravity le nouveau film du réalisateur Alfonso Cuarón avec George Clooney et Sandra Bullock. Dans une version VOST avec lunette 3D, en présence du Réalisateur et de son co-scénariste.

À 600 km au-dessus de la Terre, la température oscille entre – 100° et + 125° C.

Il n’y a rien pour propager le son.

Pas de pression atmosphérique. Pas d’oxygène.

Toute vie dans l’espace est inconcevable.

GRAVITY

Voici les premières phrases à apparaître sur l’écran de cinéma, histoire de vous mettre psychologiquement en condition pour ce voyage dans l’espace. Gravity est un huis-clos, bizarre de dire cela quand on sait qu’il se déroule dans l’espace emmené par deux acteurs d’exception George Clooney et la sublime Sandra Bullock.

Gravity_photo_04_AGeek

Critique sans Spoil :

Le Docteur Ryan Stone (Sandra Bullock) experte en ingénierie médicale obtient comme mission pour sa première sortie extra-véhiculaire de réparer les cartes de communication du télescope Hubble. Escortée par l’astronaute chevronné Matt Kowalsky (George Clooney). Il fera son possible pour détendre le Dr Stone qui n’est pas encore habituée à ce nouvel habitat à la fois somptueux et terrifiant. Puis soudain un événement va chambouler une opération pourtant routinière en sauvetage pour leur survie, en effet ils sont informés par Houston qu’un champ de débris se dirige droit sur eux. Plus une minute à perdre chaque secondes devient précieuse. Mais, hélas trop tard les débris que la Nasa surnomme syndrome de Kessler (Les satellites hors d’usage et les déchets laissés par d’anciennes missions spatiales ont engendré une quantité importante de débris risquant de provoquer un accident catastrophique) les atteints détruisant sur le passage la navette Explorer et désarçonnant le Dr Stone de l’arrimage la fessant dériver dans l’espace infini dans une rotation sans fin. Le silence totale autour des deux survivants leur indique qu’ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes maintenant. Chaque respiration, chaque mouvement doivent se limiter au minimum pour ne pas gâcher le peu d’oxygène qu’ils leur restent. Sans communication, dans cette immensité obscure quel choix s’offre à eux pour retourner sur Terre ?

GRAVITY

Le Scénario reste simple mais, sans fioriture menant le téléspectateur sur la beauté renversante de l’espace malgré sa dangerosité. En sachant qu’à chaque instant une catastrophe peut survenir avec une mort quasi-inévitable. Le but d’Alfonso dans ce film peut s’appréhender comme une survie à l’extrême en milieu hostile en emmenant les personnages dans leurs derniers retranchements. L’oxygène est un des points clés qui vous maintiendra en apnée au fond de votre fauteuil à chaque annonce du pourcentage restant. L’être humain passera par différents stades dans cette descente aux enfers, allant de l’angoisse, stress, paranoïa. Car, même si on se trouve à plusieurs centaines de kilomètre au-dessus de la Terre avec personne d’autre que nous sur qui compter devant l’immensité de l’espace et ses dangers on peut parler de descente aux enfers. Alfonso Cuarón maîtrise son sujet de bout en bout et nous emmène avec lui dans l’univers d’un thriller haletant bien ficelé.

GRAVITY

On appréciera aussi toute la splendeur de l’espace, une claque visuelle, des plans incroyables sur ce terrain encore trop peu exploité avec des lunettes 3D l’impression de l’immensité est encore plus saisissante. Mais, c’est bien sûr sans compter l’excellent travail de Steven Price le compositeur musicale de cette ambiance à la fois sereine et oppressante.

Jihnkoda

Rédacteur en Chef / Webmaster du site Amicalement-Geek.fr et du blog jihnkoda.fr

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
cassbonbon Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
cassbonbon
Invité

ça me donne des frissons tout ça ^^