);

Critique Livre – L’Échiquier du mal de Dan Simmons

Pour inaugurer l’ouverture du site, on va débuter dans cette catégorie avec un bon classique, avec je l’espère, une critique qui répondra à vos attentes.

« L’Échiquier du mal » par Dan Simmons

Dan Simmons est né le 4 avril 1948 en Illinois, il est l’auteur de nombreux livres à succès, que soit dans le domaine de la science fiction ou policier. Il s’est fait connaître en premier lieu par sa série « Les Cantos d’Hypérion » où il remporta de nombreux prix littéraires. Il publia en 1992 « l’Échiquier du mal » dont le titre original s’intitule « Carrion Comfort ».

« Saul Laski gisait parmi les morts en sursis dans un camp d’extermination et pensait à la vie. »

[dropcap]L[/dropcap]’histoire commence en 1942 à Chelmno dans un camp de concentration où le personnage principal, Saul Laski, un juif s’en échappe. On apprend qu’un infime échantillon de la population possède la particularité d’utiliser le « Talent », c’est un pouvoir qui permet grosso modo de manipuler physiquement ainsi que de broyer le psychisme de quelqu’un et d’en faire sa marionnette, et ce pendant une durée variable. Les personnes utilisant ce pouvoir sont en générale dénuées de bon sens, aimant la violence et la cruauté, on les appelle les vampires psychiques car elles possèdent aussi une longue espérance de vie qu’elles renforcent via leurs manipulations sur des personnes. 38 ans après son évasion, la route de notre bon vieil homme devenu psychiatre croise celle d’une de ces personnes lors d’une série de meurtre un peu étrange. Cette affaire remontera les démons que notre psy avait enfoui en lui avec notamment son ancien geôlier encore vivant, « l’Oberst » qui lui aussi détient le « Talent ».

L’intrigue est vraiment bien ficelée et assez complexe avec pas mal de rebondissements. Le rythme assez agréable je dois dire, on se lasse rarement, on apprend au fur et à mesure les caractéristiques du « Talent » avec ses points forts et ses points faibles. De plus on arrive assez facilement à s’immerger dans le livre, le vocabulaire est riche sans être pour autant lourd ou soutenu et c’est vraiment un plus. Dan Simmons donne beaucoup de profondeur à ses personnages et décrit de façon habile les relations entre les protagonistes, ce qui rend ce livre d’autant plus captivant et intéressant. J’ai aussi apprécié le fait de faire intervenir les échecs dans ce livre, qui dépeignent en quelque sorte l’histoire qui se déroule, avec les différentes tactiques utilisées ainsi que les rôles propres à chaque personnage comme aux échecs. La touche un peu noire que met l’auteur donne un certain caractère à ce livre qui lui confère un trait moins surréaliste, où tout n’est pas rose et où les instincts animaux de l’homme peuvent avoir le dessus sur la raison.

 [button color= »blue » size= »medium » link= »http://www.amazon.fr/gp/product/2070316637/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2070316637&linkCode=as2&tag=jihnkfr-21″ target= »blank » ]Acheter le Livre[/button]

Cover_échiquier_du_mal_AGeek

Cass

Etudiant en Fac, je lis des livres depuis ...heu pfiou ça doit faire un bail, j'étais plus fantasy au début avant de passer progressivement vers le coté obscur ...la Sf ^^ Si vous avez une question supplémentaire vis a vis d'une critique ou besoin d'un avis sur un livre n'hésitez pas à lacher un p'tit com ;)

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Samourai Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Samourai
Membre

ça à l’air sympa, ça m’étonnerai pas qu’ils sortirons un film.