);

[Avis PC] Victor Vran : Donjon simulator

Développé par Haemimont Games et édité par EuroVideo Medien, Victor Vran est un A-RPG/Hack N slash en Early Access depuis le 20 février 2015 sur Steam et coûte 19,99€.

Victor Vran est un chasseur qui fait partie d’une confrérie de chasseur qui est en train de se faire décimer par un mal étrange. En effet, la ville « Zagoravia » souffre d’une invasion de démon et apparemment, les seuls humains qui sont encore vivants sont trois gardes, un marchant, un vieux qui aime les cartes, une chasseuse et la reine. Victor arrive donc dans cette ville et souhaite juste retrouver un ami et partir comme un salop (il est gentil le Victor).  Mais un petit problème surgit… Victor commence à entendre une voix dans sa tête qui dicte ses actes. Une voix avec beaucoup d’humour soit dit en passant.

L’histoire du jeu n’est pas incroyable, mais elle fonctionne bien. Certaines tournures scénaristiques sont prévisibles mais vous donne envie de continuer la progression. De plus, le journal que complète petit à petit Victor vous donne plus d’information sur le monde qui vous entour.

De plus, petit point bonus pour Victor qui est le sosie de Venec dans Kaamelott.

Venec
Venec dans le rôle de Victor Vran.

Les cinématiques du jeu sont de jolies images qui défilent avec une voix qui narre la scène, mais pour les présentations de boss… ce n’est vraiment pas beau… le boss avance vers l’écran dans un zoom horrible sur sa tête sans bruitages et sans fluidité… Sinon le jeu reste plus que correcte, les décores sont détaillés, fluides et ne tombent pas dans le clicher « Apocalypse = gris à foison ». Bien que les cinématiques de présentation de boss soient moche, les boss eux ne le sont pas.

spider
Combo cliché : Araignées + Tourbilol

Les bruitages sont assez simples et fonctionne excepté les cris des gargouilles qui sont très énervants quand vous en tuez plusieurs en un coup. Le doublage anglais est très bon et la voix dans la tête de Victor ressemble au narrateur de Bastion. La voix de Victor, quant à elle,  ressemble à celle de Batman… Les musiques sont simplement des musiques d’ambiance, elle ne reste pas dans la tête et quand vous fermez le jeu vous les avez déjà oubliées… C’est un peu dommage car même le thème principal n’est pas accrocheur.

 

RICHE

ZQSD pour se déplacer, A et E pour lancer un sort, la prise en main est immédiate. Malheureusement, le nombre d’armes n’est pas assez élevé pour ne pas avoir l’impression de faire la même chose. Une épée, une rapière et un fusil pour le 1v1 contre les boss et un marteau, un lance-grenade et un fusil qui tire des éclairs pour les attaques en zones. C’est tout. Surtout que l’équilibrage n’est pas optimisé et qu’on va vite se retrouver à utiliser le combo rapière et lance-grenade pour faire les donjons. En parlant de diversité, le nombre de monstres de bases est environ de 10 avec quelques variations dans les couleurs. Très vite l’impression de répétition arrive et ne donne pas envie de faire une grosse session de jeu.

Des défis souvent difficile
Des défis souvent difficile

Bien que l’histoire se termine vite sans compter les heures farm pour éviter de se faire tuer en un coup contre les boss, pour finir le jeu à 100%, il va falloir y aller. Chaque map possède des « mini-donjon » (en moyenne 6 par donjon) qui vous donne 5 défis. Du simple « Tuez machin » au « Tuez 100 araignées sans vous faire toucher » le jeu est remplit de défi plus ou moins difficile qui vous récompense avec des armes, de l’or ou de l’xp.

L'inventaire le plus simpliste au monde.
L’inventaire le plus simpliste au monde.

 

Le jeu possède un mode en ligne mais c’est un peu le Sahara pour l’instant et les rares personnes que j’ai pu voir trichent (Ils n’ont pas de temps de rechargement)… C’est dommage.

Pour résumer, Victor Vran est un jeu avec une prise en main immédiate et assez beau, mais qui manque de contenu. Pour le moment, trop cher, c’est encore une Early Access il est possible qu’il devienne un très bon jeu remplit de défis, mais qui va devoir se démarquer des autres jeux du genre. Si vous aimez le genre Hack N slash n’hésitez pas.

Et pour conclure on vous dévoile le début de l’aventure dans cet vidéo découverte du titre.

 

 

Olwe

Joueur depuis plus de 15 ans. Notamment de JRPG et de jeux de stratégies. J'ai grandis avec des jeux comme Civilization, Pokémon et Final Fantasy... Passionné par la culture Nippone. Je parle anglais et japonais.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de