);

Test – Deception IV: Blood Ties, Sadisme, Humiliation, Elégance

Incarnez la fille du diable et attirez vos ennemis dans vos pièges avec Deception IV : Blood Ties. Un jeu d’action-RPG avec un soupçon de stratégie. Méfiez-vous des apparences, car ce n’est évidemment pas un hasard si on trouve juste à côté de l’héroïne Laegrinna une pierre tombale. Fan de manga passer votre chemin ce jeu made in Tecmo Koei est à réserver à un public averti. Cette licence, peu connue en France par son manque d’épisodes publiés est cependant disponible depuis des années sur le sol japonais. Deception fait avec « Blood Ties » son premier passage sur la PlayStation Vita de Sony.

Deception-IV-Blood-Ties_6

Dès la scène d’introduction les bases sont posées sur un univers sombre et diabolique. Nous sommes plongés dans un monde qui fut dirigé, il y a bien longtemps, par le Diable en personne. Un jour, douze Saints réussirent à emprisonner le roi des enfers grâce à un texte sacré appelé « les Saints Versets ». Pendant les trois milles années qui suivirent, les douze fragments des versets ont été transmis de génération en génération, au point que le Diable n’a eu de cesse de les rechercher.

Durant sa cette il donna naissance a sa fille Laegrinna, crée à partir de son âme puis envoyée dans le monde des humains accompagnée de ses servantes, Veruza, Lilia et Caelea. Il faut donc souligner que cette fois nous ne serons pas les Héros mais au contraire, les instances du mal, propager la douleur à son paroxysme dans des pièges tous plus sadiques les uns que les autres afin de protéger la Fille du Diable des humains voulant la mettre à bas.

Laegrinna devra pour cela créer des combos à l’aide de différents pièges dont vous disposerez et achèterez par la suite. Chaque piège a sa particularité, certains sont collés au mur, d’autre au sol ou au plafond, chaque piège dispose d’une caractéristique propre, de l’électricité, des flammes, des dégâts importants etc. La panoplie de pièges est vaste et il faudra les combiner avec réflexion afin de faire un maximum de combos possibles pour pouvoir en finir avec les humains en voulant à votre peau.

Petit petit petit petit Caelea propose un défis

Si toute fois les pièges ne vous suffisent pas vous pourrez (et c’est le but principal) utilisé les éléments des décors (statue de chevalier, tableau hanté, lave en fusion etc), tous différents selon l’emplacement où vous vous trouvez (la cave, le hall, le cirque etc) dans votre château. Avec tout cela vous pourriez vous dire qu’il y a déjà pas mal de choses mais ce n’est pas fini, car vos servantes (Veruza, Lilia et Caelea) vous proposerons en plus de vos combos, des défis basés sur leurs différences (Sadisme, Humiliation et Élégance) afin de maximiser vos scores et ainsi acquérir des habilitées supplémentaires (esquive, emplacement de piège supplémentaire, soin etc.) et des costumes payables avec des Ark (la monnaie du jeu).

Combos, Ark, Elegance, Humiliation,Sadisme Vien jt'attends

Chaque piège appartient a une classe (Sadisme pour le rouge, Élégance pour le bleu, et Humiliation pour le jaune) il vous faudra donc trouver une bonne synergie entre les pièges afin de venir à vous des ennemis présents dans la pièce qui peuvent avoir des protections, contre certain pièges au sol (piège à loup par exemple) ou des murs (lance scie pour donner un autre exemple). Heureusement pour vous aider vous aurez l’œil du Diable utilisable (ou pas), qui vous permet de connaitre ces informations ce qui rend la stratégie un peu plus fun. Pour compléter le tout, des missions et costume bonus sont à débloquer.

Invincibilité Oeil du Diable

Cependant bien qu’accrocheur, Deception IV : Blood Ties  est difficile à prendre en main au première abord, le combo personnage, pièges, caméra n’est pas réellement pratique et on aurait aimé voir une interaction rapide avec le tactile de la Ps Vita, éventuellement afin de pouvoir placer ses pièges convenablement avant l’arrivée des humains. Rajoutez un jeu répétitif ainsi que le changement de décor n’arrivant qu’au bout de certains chapitres, et vous comprendrez vite que Deception IV : Blood Ties porte malheureusement bien son nom, ce qui est le plus douloureux mais à la fois rassurant c’est que ce ne sont que des détails et l’on prend toute fois un malin plaisir sadique à voir ses ennemis prendre tous les pièges posés à leur encontre.

Ce que l’on aime

  • Gameplay atypique
  • Voix Japonaise
  • L’ambiance.
  • Du Cross-Play et Cross-Save

Ce que l’on aime moins

  • Aucune interaction avec le Tactile de la PS Vita
  • Répétitif
  • La caméra

genomectra

Joue au Jeuxvidéo depuis mes 7 ans, passionné de graphisme et joueur hardcore.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de